Les Jardiniers d'Etiolles

Accueil map du site

Articles

Graines de courge .....


Pourquoi les graines de courge que vous avez récupérées sur un potimarron ne vont pas forcément donner un potimarron, ni même germer.

 

Cas particulier des graines de courge

 

Pour tous ceux qui proposent gentiment des graines de "courge" issues d'un fruit qu'ils ont cultivé, mangé et trouvé délicieux, ce texte  vous expliquera pourquoi, dans notre grainothèque, nous les déconseillons.

 

Allogamie et autogamie : pour certaines plantes, comme les tomates par exemple, chaque pied assure sa propre fécondation : on parle d'autogamie. Par contre, dans la famille courge, la gamète mâle et la gamète femelle proviennent de deux plantes différentes, les insectes pollinisateurs assurant le transport. On parle alors d'allogamie ou de fécondation croisée.

 

Il n'y a pas d'hybridation possible entre les différentes espèces de courges (Cucurbita). Par contre, entre les différentes variétés d'une même espèce, l'hybridation est spontanée et très difficile à empêcher : si un de vos voisins, à distance de vol d'abeille ou de bourdon (4 km ), cultive une autre variété, ou si vous-même en cultivez plusieurs, vous ne savez pas quelle variété (nouvelle éventuellement) vont donner les graines que vous récoltez, ni même si elles seront fertiles.

 

Voici quelques exemples pour préciser ce qui précède.

 

Le jardinier amateur cultive principalement 3 espèces de courges :

  1. Cucurbita maxima

par exemple  le Potimarron, le Giraumon (ou Bonnet turc), les Potirons (Bleu de Hongrie, Galeux d'Eysine, Rouge d'Etampes)

2. Cucurbita moschata

par exemple la courge Butternut ou sa cousine la Sucrine du Berry, la Courge Muscade (ou Musquée de Provence), la Courge Longue de Nice

3.Cucurbita pepo

qui regroupe toutes les courgettes (les vertes, les blanches, les jaunes, les rondes …), les petites courges Jack o'lantern et Pomme d'or. On y trouve également la Courge spaghetti.

 

Il n'y aura pas d'hybridation entre une Cucurbita moschata et une Cucurbita Pepo ou une Cucurbita maxima.

Par contre, à l'intérieur de chaque espèce, l'hybridation est possible. Si donc vous cultivez ensemble des Potimarrons et des Potirons Rouge d'Etampes, qui appartiennent tous les deux à l'espèce Cucurbita maxima, les pollinisateurs qui passent de l'un à l'autre vont provoquer l'hybridation ; et sans eux il n'y a pas de mise à fruits !

 

Si vous tenez à proposer vos graines de courge, il vous faudra être vous-même le pollinisateur afin de contrôler le processus. Pour cela, avant même la floraison, repérez les boutons de fleur prêts à s'ouvrir : un mâle et une femelle (le bouton femelle est sur un pédoncule enflé). Un soir, les fermer soigneusement avec un morceau de ruban adhésif par exemple. Au matin prélever la fleur mâle et ôter ses pétales afin de dégager les étamines. Ouvrir la fleur femelle et badigeonner son pistil avec la fleur mâle puis refermer soigneusement la fleur femelle. Repérez la (par exemple avec un ruban)  et attendez que le fruit soit bien mûr (plus que pour le consommer) pour l'ouvrir, récupérer les graines et les faire sécher.

Cette vidéo présente un exemple de pollinisation manuelle : http://www.seedfilm.org/les-films/visionner-un-module/abc-pollinisation-manuelle-des-cucurbitac%C3%A9es

 

Et précisez bien sur le sachet "pollinisation manuelle" pour informer les autres jardiniers.

 

Dominique