Les Jardiniers d'Etiolles

Accueil map du site

Articles

Fruits rouges : que des bienfaits !


 

La saison des petits fruits, appelés souvent fruits rouges, est en pleine production.

Savez vous que ces merveilles renferment des trésors de bienfaits pour notre santé ?

C’est le moment de faire le plein d’antioxydants et de se régaler !

Peut être avez eu la bonne idée de planter dans votre jardin ou sur votre balcon quelques pieds de ces fameux “alicaments”. Framboisiers, groseilliers, cassis demandent peu de soins et sont très productifs. Quel délice de mettre en bouche, à peine cueillie, une framboise bien mûre ! Et aucune arrière-pensée sur les produits chimiques qui auraient pu y être déposés du fait que c’est vous qui gérez leur culture !

Votre cure de polyphénols et vitamines A, B9, C, E etc...peut commencer avec en prime un apport calorique très faible. Voici une façon d’aider votre corps, sollicité par un environnement défavorable, et en plus de vous faire plaisir.

520 calories au kg pour la framboise contre 620 pour la cerise : que dire pour la fraise avec ses 320 calories ? Tout cela en évitant de rajouter sucres et autres crèmes d’accompagnement évidemment !

Parmi les bons plans de fin de saison n’oubliez pas les mûres qui vous apportent magnésium, potassium, fer et phosphore, sans oublier la vitamine C. Idem pour la myrtille très riche en vitamine B,C,E et K. Elle apporte une action bénéfique reconnue pour l’amélioration des problèmes oculaires dont la prévention de la cataracte ainsi que la DMLA. De quoi vous donner envie de faire pousser contre votre clôture un mûrier maintenant que des espèces sans épines sont disponibles.

 Pour ceux qui aiment glaner, soyez prudents : résistez à la tentation de cueillir des fruits aux bords des champs car ils risquent d’avoir reçu un traitement chimique récent, j’en parle en connaissance de cause ayant le souvenir d’une violente intoxication alimentaire.

 

Pour la façon d’accommoder ces petits fruits il y a l’embarras du choix entre confitures, gelées, congélations et mise en bocaux, sans oublier les jus et vins aromatisés.

Pour ma part je garde en mémoire la découverte d’un Crémant revisité avec des brisures de framboises congelées en guise de glaçon, car la fête avait lieu en été et au grand air.

Un soupçon de crème de framboise pour ceux qui aiment la douceur et le cocktail est parfait avec en note finale le goût en bouche du fruit mis en valeur.

J’ai aussi un petit faible pour la groseille à maquereaux. Peut être des souvenirs de jeunesse y sont attachés avec l’arbuste qui poussait au fond du jardin familial !

Maintenant je connais les bonnes choses qu’elle renferme : c’est la championne des flavonoïdes : 65mg pour 100grs de fruit et 330 calories au kg ! Riche en fibres et pectides c’est un bel apport pour renforcer nos petits vaisseaux sanguins.

Une fois en bouche faites le tourner contre votre palais afin de ressentir ses petites aspérités et un soupçon d’astringence.Vous apprécierez encore plus le jus qui explose en bouche et la chaire ferme qui roule sur votre langue quand vous aurez décidé d’en découvrir sa saveur cachée !     

Dans la foulée de cette approche des fruits bienfaisants sur notre santé je ne peux m’empêcher de réaffirmer les vertus cachées dans la peau des pommes qui sont toutes antioxydantes. Un trésor à consommer sans modération, d’autant plus que l’essentiel des vitamines B,C,E y sont logées. C’est le fruit “anti-âge” par excellence.

Vous comprenez l’importance de consommer des fruits certifiés BIO ou ceux de votre jardin ! Pour tous les autres, la quantité astronomique de traitements chimiques qui sont employés pour vous fournir une pomme esthétiquement irréprochable nécessite de les éplucher sous peine d’ingurgiter les molécules qui s’y sont incrustées. Les bienfaits espérés s’évanouissent : un comble !

Tous ces atouts vont vous donner envie, je l’espère, de regarder d’un oeil différent ces trésors du jardin et de les consommer avec plaisir. Pour la plantation vous avez le temps de réfléchir et de faire de la place pour la fin de l’automne : c’est joli un massif de framboisiers, ça vaut un troëne : les fruits savoureux en plus !! 

Christian Zini  avec les conseils de Claude Ollivier 

 

Encart :

Attention de bien continuer à arroser hebdomadairement vos nouvelles plantations de fruitiers la première année et mensuellement la deuxième année dans la mesure où les pluies ne sont pas régulières. Un paillage copieux aidera beaucoup à surmonter une omission momentanée.

 

Bibliographie : Manger rouge pour rester vert : docteur Jean Claude Houdret

Édition du dauphin

 

Les Croqueurs de pommes de l'Ile de France,

Suite au décès de Monsieur Jean- Claude Henin Président des Croqueurs de pommes d'Ile de France, les renseignements sont à prendre auprès de Mr Claude OLLIVIER

 86, chaussée de l'étang 94160 Saint – Mandé   tel 06 60 74 93 72

Nous proposons des animations dans les vergers afin de transmettre les techniques de taille, de restauration de vieux fruitiers, de greffage et d'entretien par des méthodes respectueuses de la nature.

Bulletin d'adhésion sur notre site : croqueur-idf.fr

Nous sommes des acteurs du maintien de la biodiversité et de la qualité de vie environnementale.